Tout savoir sur l’isolation des combles

Les combles sont souvent délaissés surtout quand elles ne peuvent pas être aménagées. Toutefois, vous devrez faire le nécessaire pour isoler vos combles. Dans cet article, nous allons voir tous les détails concernant l’isolation de combles. Cela n’aura plus de secret pour vous.

Optez pour un investissement à long terme

Les combles qui peuvent créer beaucoup de déperditions thermiques si vous ne faites pas attention. Notez alors que l’isolation de combles est d’une grande importance si vous tenez à garder le maximum de confort dans la maison. Ainsi, vous limiterez les fuites d’énergie en hiver tout en réduisant l’échauffement de l’air durant l’été. Vous pourrez avoir la certitude que l’isolation de combles vous ouvrira directement les portes du confort au quotidien sans oublier la réduction de consommation d’énergie. Vous devrez alors procéder à cette intervention que soit pour une nouvelle construction ou la rénovation de la maison.

isolant
isolant

Quelle relation avec l’espace habitable ?

Garder bien en tête que l’espace habitable ne doit pas être réduit pendant l’aménagement de ces endroits. Cela est aussi valable pour l’isolation des combles. Du coup, il vous est recommandé d’utiliser un isolant à faible lambda sans négliger sa performance. À noter que le marché actuel vous laissera le choix entre plusieurs types d’isolants pour prendre soin de vos combles. Par contre, n’oubliez pas d’utiliser un isolant avec une forte résistance thermique afin de vous procurer une performance parfaite. Effectivement, cela vous permettra d’augmenter votre niveau de confort à la maison tout en réduisant vos dépenses énergétiques. Sachez aussi que les isolants minces ne peuvent pas être utilisés comme les isolants proprement dits.

La performance de l’isolation ne doit pas être prise à la légère

Ici, il vous est conseillé d’utiliser un matériau fiable et performant dès le début de l’intervention. Cela vous permettra de rentabiliser votre investissement plus vite que vous pourriez l’imaginer. Notez bien que la résistance thermique (R) minimum pour l’isolation des combles durant la première pose d’isolant est de 8m².K/W. Quant à une rénovation, il ne faut pas descendre au-dessous de 6m².K/W pour les combles aménagés contre 7m².K/W pour les combles perdus. Cela vous donnera la possibilité de demander un Crédit d’impôt.

D’un autre côté, il vous est fortement recommandé de vérifier l’étanchéité à l’air pour réussir votre isolation de combles. En cas d’ouverture, vous n’aurez qu’à vous servir d’une membrane d’étanchéité à l’air. À titre de rappel, n’oubliez pas que l’isolation des combles avec de la laine minérale n’est plus uniquement régie par le CPT n° 3560. Effectivement, vous devrez aussi vous baser sur le DTA qui impose d’autres normes. Cela vous donnera par exemple le droit d’utiliser un isolant semi-rigide si vous travaillez sur des combles aménageables.

L’isolation des combles pour profiter du confort en été

L’utilisation d’un isolant à forte résistance thermique est d’une grande importance si vous tenez à profiter d’un été confortable. Cela est dû au fait que le toit reste la zone la plus exposée aux rayons du soleil surtout en saison estivale. Par conséquent, l’augmentation de la température entraînera un sur-chauffage rapide. Vous aurez alors la possibilité de réduire l’entrée de la chaleur dans la maison en choisissant un isolant plus résistant. Une résistance de 8m².K/W est donc nécessaire pour un nouveau bâtiment tandis qu’une maison en rénovation a besoin d’une résistance de 7,2 m².K/W au minimum.

À souligner qu’une surventilation des combles est nécessaire durant la nuit si vous voulez vous mettre à l’abri des bruits. Pour cela, vous aurez besoin de créer une circulation traversante. Vous pourriez aussi utiliser un système de ventilation multiple en cas de besoins.

Pour l’isolation des combles aménagés, il vous est recommandé de bien choisir les fenêtres à poser. Pensez à installer des modèles à double vitrage pour vous protéger du son. En outre, assurez-vous que vous disposerez d’un vitrage à isolation thermique renforcée. La pose de fenêtres de toit avec stores extérieurs ou de volets peut aussi s’avérer intéressante à condition que vous les installiez correctement.

isolation-combles
isolation-combles

Quelle épaisseur pour l’isolant ?

  • Pour les combles aménagés

Pour trouver l’épaisseur idéale de l’isolant pour vos combles aménagés. Vérifiez bien que le modèle que vous choisirez ait une conduction thermique de 0.032 W/m.K. Avec cette somme, vous aurez besoin d’un isolant de 120 mm d’épaisseur. En outre, il faudra un modèle plus épais au cas où la conduction serait plus élevée. Sinon, vous pourriez aussi ajouter une seconde couche. Seulement à titre de rappel, il vous est recommandé à opter pour une isolation des combles par l’extérieur en appliquant la méthode sarking. À défaut de cela, vous pourriez toujours utiliser la laine de roche et agir depuis l’intérieur.

  • Pour les combles perdus

Selon la RT2012, la résistance thermique nécessaire pour l’isolation des combles perdus est de 4,5 m².K/W. Pour cela, vous aurez le choix entre la laine de verre et la laine de roche qui vous offriront l’épaisseur recommandée par votre artisan. De plus, l’estimation de l’épaisseur ressemble à l’isolation des combles aménagés. La seule différence est que vous pourriez choisir un isolant plus épais puisque vous n’aurez pas besoin d’espace dans les combles. Toutefois, la mise en place d’une lame d’air ainsi que qu’un pare-vapeur est très important dans ce genre de situation.

Quel aide financier pour l’isolation des combles ?

Sachez dorénavant que l’isolation des combles vous ouvrira la porte à un crédit d’impôt offert par l’État. De cette manière, vous profiterez d’une réduction sur tous les matériaux d’isolation. L’aide se trouvera alors sous la forme de crédit d’impôt. Pour l’obtenir, vous devriez utiliser la maison comme habitation principale. Vous devriez aussi faire appel à un artisan professionnel RGE pour valider la demande. Pour plus d’informations, vous pourriez vous référer à l’article 200 quater et à l’article 18 bis du Code général des Impôts.

Vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire pour réaliser l’isolation des combles. En outre, assurez-vous de trouver un intervenant fiable et performant afin de vous éviter des problèmes à l’avenir.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *