Comment établir une bonne Isolation du vide sanitaire

Vous êtes à la recherche de moyens pour optimiser le chauffage et réduire la consommation énergétique de votre maison ? Très souvent, on opte pour l’isolation des espaces comme le mur, la toiture ou les ouvertures. Vous pouvez également opter pour l’isolation d’un espace très négligé : votre vide sanitaire. Correctement isolé, tant pour des raisons écologiques que financières, cette opération permet de faire des économies et être plus confortable. Vous voulez savoir comment s’y prendre pour isoler votre vide sanitaire ? Découvrez nos astuces pour savoir comment réussir l’isolation de votre vide sanitaire.

Qu’est-ce que le vide sanitaire ?

Le vide sanitaire est un espace situé sous la maison, entre le sol naturel et le plancher bas. D’une hauteur moyenne comprise entre 20 cm et 1 m, il sert à :

  • Isoler votre maison du froid et de l’humidité du sol ;
  • Prévenir les conséquences des mouvements ou glissements de terrain :
  • Il peut également servir comme espace de stockage ou faire office de cave.

Peu importe son usage, ce vide sanitaire permet de préserver l’étanchéité et la solidité du plancher. Il permet aussi de faire passer les câbles électriques et les conduites d’eau qui sont ainsi protégés du gel en cas de températures très basses. Isoler votre vide sanitaire vous permet d’avoir moins de déperdition de chaleur, de moisissures, de mauvaises odeurs ; de réaliser des économies de chauffage, etc.

Isoler le vide sanitaire : comment s’y prendre ?

Pour améliorer le confort thermique de votre maison et réduire vos factures de chauffage, vous devez parfaitement isoler votre vide sanitaire. La méthode d’isolation de votre vide sanitaire dépend intégralement de la nature du sol et du taux d’humidité. Vous avez ainsi le choix entre plusieurs méthodes d’isolation :

  • Si votre vide sanitaire est accessible, vous privilégierez une isolation par l’intérieur ou l’extérieur. Ceci en utilisant des panneaux isolants en polystyrène extrudé ou en polyuréthane ; de mousse en polyuréthane et des matériaux écologiques comme le liège, la laine de chanvre ou la ouate de cellulose.
  • Au cas où votre vide sanitaire est inaccessible, vous opterez pour une isolation par l’extérieur. Vous le ferez en isolant le plancher sur sa face supérieure à l’aide des plaques en polystyrène, polystyrène extrudé ou de mousse en polyuréthane.

Quel tarif pour isoler un vide sanitaire ?

Le prix d’isolation de votre vide sanitaire varie en fonction des matériaux, de la nature des travaux et techniques mises en œuvre. Pour votre vide sanitaire, vous dépenserez un montant compris entre 20 et 60 euros/m².

De même, les travaux d’isolation de votre vide sanitaire sont éligibles aux aides financières telles que :

  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ;
  • La prime énergie CEE (certificats d’économie d’énergie) ;
  • Les subventions de l’ANAH ou de l’ADEME ;
  • La TVA à taux réduit ;
  • Les diverses subventions de l’état, de la région, du département, voire de la mairie.

Pour en bénéficier, vous devez tout simplement vous assurer d’atteindre un taux de résistance thermique R ≥ 3 m² K/W. L’isolation de votre vide sanitaire est un excellent moyen moins onéreux d’améliorer les performances thermiques de votre logement.