Isolation des murs de la cave : comment faire

Nous avons tendance à oublier que la cave fait partie intégrante de la maison.

N’oubliez pas d’assurer son isolation sinon, vous risquerez de réduire la capacité thermique de votre habitation.

Dans ces quelques lignes, nous allons voir trois méthodes pour isoler correctement les murs de votre cave.

isolation-cave
isolation-cave

Faire le bon choix d’isolant

La résistance thermique est le point le plus important lorsque l’on choisit un isolant.

Celle-ci concerne l’aptitude de matériau à résister à la transmission de la chaleur vers l’extérieur.

Sachez alors que plus la valeur de la résistance est grande, plus l’isolant sera performant.

Par contre, vous devriez prendre en compte le climat de votre région pour déterminer le « R » sans oublier le degré d’isolation qui vous convient.

Notez alors qu’une région chaude a besoin d’une résistance de plus de 30 alors que cela peut augmenter jusqu’à plus de 60 dans une région froide.

Mis à part la valeur de « R », n’oubliez pas que vous aurez la possibilité d’appliquer plusieurs techniques d’isolation cave.

D’abord, il y a l’isolation en natte qui se fait par la fixation d’un matelas isolant au niveau d’un cadre en bois.

Notons que ces accessoires sont généralement livrés avec une taille standard.

D’un autre côté, une isolation par injection nécessite la mise en place d’une cloison sèche à partir des poteaux des murs.

Vous n’aurez plus qu’à appliquer l’isolant entre les murs et la cloison.

Vous pourriez aussi vous servir d’une mousse giclée pour votre isolation cave.

Cette méthode nécessite l’utilisation d’un matériel conçu spécialement pour la projection.

Pour la mousse, vous aurez le choix entre un modèle à cellules ouvertes ou à cellules fermées.

Vous devriez aussi prendre le temps de faire des traitements additionnels sur votre isolant afin d’augmenter la protection contre les moisissures tout en arrêtant la propagation du feu.

Notez par exemple qu’un isolant enrobé peut contenir un pare-vapeur qui participera à la régulation de la l’humidité dans la maison.

En outre, vous n’aurez pas besoin d’un pare-vapeur si la cave ne risque pas de présenter des signes d’humidité à l’avenir.

Par ailleurs, vous pourriez avoir grandement besoin d’un isolant avec un revêtement coupe-feu.

Cela vous permettra de protéger efficacement votre habitation sans oublier le niveau de confort.

Mise en place d’une isolation hybride en mousse rigide ou en fibre de verre

Pour cette option, vous devriez commencer par la mise en place d’un cadre en bois sur le mur. Notez bien que cette option est plus avantageuse si vous avez un isolant avec un coupe-vapeur. Pour cela, vous pourriez vous servir d’un platelage conçu avec du composite au niveau du sol afin de protéger la cave contre les moisissures. Sinon, il vous est possible de vous servir d’un panneau avec un traitement sous pression de 2,75 x 1,25 m. Fixez ensuite les cadres en prenant en compte leur alignement. N’oubliez pas de laisser l’espace de 2,5 cm qui séparera le poteau du mur aux blocs de parpaing afin que vous puissiez y mettre l’isolant.

Pour les panneaux isolants, vous aurez le choix entre le polystyrène expansé moulé ainsi que le polystyrène extrudé, mais aussi de l’uréthane. Le polystyrène extrude est connus pour sa forte résistance thermique mélangée à une importante rigidité. Pour les uréthanes, il est préférable de les combiner avec du contreplaqué malgré leur résistance. Dans tous les cas, assurez-vous que le panneau que vous choisirez ait une épaisseur de plus de 38 mm.

Après l’achat des panneaux, vous devriez les couper conformément aux mesures qui vous conviennent. Le but est que ces éléments puissent s’intégrer facilement entre les poteaux du mur et le mur en question. Pour la fixation, vous pourriez vous servir d’une colle de construction. N’oubliez pas le mastic à appliquer sur les bords de chaque panneau en suivant le long des poteaux. À défaut de mastic, vous pourriez vous servir d’une mousse. Faites attention à faire votre travail en allant du bas vers le haut. Le scellage des joints de panneaux est d’une grande importance vu que le bon fonctionnement du coupe-vapeur peut en dépendre. Pour cela, vous pourriez vous servir des rubans ou un produit d’étanchéité en mousse. Le plus important est que vous puissiez boucher les fissures ainsi que les joints qui se trouvent entre les panneaux et la maçonnerie de votre cave.

Vous pourriez passer à la mise en place de la fibre de verre à l’intérieur des cavités murales avant de procéder à l’installation du pare-vapeur. Cette dernière doit se poser entre la cloison sèche et la fibre de verre. N’oubliez pas que l’isolant doit être couvert correctement avec un matériau de finition. Pour cela, le placoplâtre est la meilleure option sans pour autant négliger le contreplaqué.

isolation-cave-exterieur
isolation-cave-exterieur

L’isolation avec de la mousse pulvérisée est aussi une bonne option

Pour cette troisième technique d’isolation cave, vous devriez vous trouver une bonne mousse. Ainsi, vous aurez le choix entre une mousse à cellules ouvertes ou à cellules fermées. Vous pourriez aussi combiner les deux. Concernant l’application, il est primordial de porter un matériel de sécurité pour ne citer que l’appareil respiratoire et une bonne combinaison. N’oubliez pas la capuche et les lunettes de protection.

N’oubliez pas de mettre un espace de 10 cm entre le cadre et le mur de la cave. Cela vous facilitera les choses lors de la projection de votre mousse. Assurez-vous de faire des vérifications à tout moment afin d’assurer la qualité de votre intervention. Pour la pulvérisation de la mousse à cellules fermées, il vous est recommandé de faire appel à un professionnel afin de vous éviter des problèmes. Cela est aussi valable pour la mise en place de la mousse à cellules non fermées. Comprenez bien que la pulvérisation du produit doit se faire avec modération.

Au final, il semble que l’isolation cave soit un procédé fiable et avantageux. En outre, il vous est fortement recommandé de ne pas agir tout seul au cas où vous n’auriez pas les capacités nécessaires pour le faire. Cela vous évitera de faire n’importe quoi durant l’isolation cave.